Lana Interim et AIRH, marques du Groupe Arobase

Questions / réponses

Votre mission

Vous effectuez votre mission, dans une entreprise cliente d’Arobase Intérim, dans les conditions définies par votre contrat de travail.

Durée du contrat

Votre mission peut aller d’une heure à plusieurs mois : tout dépend du travail à effectuer et du motif de recours. La durée maximale de votre contrat ne peut excéder, en principe, 18 mois. Mais elle peut varier selon le motif de votre mission. Dans certains cas, votre contrat de mission peut être conclu sans terme précis, il est alors conclu pour une durée minimale. Une fois cette durée minimale expirée et si le besoin demeure, le terme du contrat est alors la réalisation de l’objet pour lequel il est conclu, (par exemple le retour du salarié absent en cas de remplacement).

Rupture anticipée du contrat

Votre contrat de mission peut comporter une période d’essai dont la durée maximale varie selon la durée de votre mission :

  • Contrat inférieur ou égal à 1 mois : 2 jours travaillés
  • Contrat entre 1 et 2 mois : 3 jours travaillés
  • Contrat de plus de 2 mois : 5 jours travaillés
Accès aux installations collectives

Vous avez accès aux installations collectives dans les mêmes conditions que les salariés de l’entreprise utilisatrice (cantine, parking…).

Sécurité

Votre contrat de mission détaille les caractéristiques particulières du poste de travail :

  • Vous ne pouvez pas être embauché sauf dérogation pour effectuer des travaux interdits (ex : amiante, rayonnements ionisants..).
  • Vous bénéficiez, en outre, d’une formation renforcée à la sécurité ainsi que d’un accueil et d’une formation adaptés dans l’entreprise utilisatrice.
  • Si votre poste nécessite un ou des équipements de protection individuelle, ceux-ci sont fournis par l’entreprise utilisatrice.
  • Si vous vous sentez en danger sur votre lieu de travail, alertez l’entreprise utilisatrice et prenez contact avec votre agence d’emploi.
Bulletin de paie

L’agence d’emploi vous remet un ou des bulletins de salaire pour la période durant laquelle vous avez été en mission. Ils vous seront nécessaires pour faire valoir vos droits auprès des différents organismes (Pôle emploi, Réunica, FAF.TT, Fastt…).

Solde de tout compte

L’agence d’emploi peut établir votre paie avec un solde de tout compte. C’est une attestation écrite par laquelle vous reconnaissez avoir perçu l’intégralité des sommes qui vous restaient dues. Il comprend notamment :

  • votre salaire pour la dernière période de votre mission
  • l’IFM lorsqu’elle est due
  • l’indemnité compensatrice de congés payés.
Embauche par l’entreprise utilisatrice

Vous avez accepté un contrat à durée indéterminée (CDI) dans l’entreprise utilisatrice dans laquelle vous avez effectué votre mission. L’agence d’emploi ne peut pas s’opposer à votre recrutement en CDI. La durée des missions effectuées dans cette entreprise, au cours des 3 mois précédents, est alors prise en compte dans le calcul de votre ancienneté et déduite de la période d’essai éventuelle. L’indemnité de fin de mission ne sera pas versée en cas d’embauche en CDI.

Chômage

L’agence d’emploi peut vous remettre, sur votre demande, une attestation vous permettant d’établir vos droits aux allocations d’assurance-chômage. Le taux normal de l’allocation d’aide au retour à l’emploi versée aux salariés intérimaires privés d’emploi est égal au montant le plus élevé entre :

  • 40,4 % du salaire de référence plus une partie fixe
  • 57,4 % du salaire de référence.
  • La durée de votre indemnisation est calculée en fonction de la durée pendant laquelle vous avez travaillé.